Slow Cosmétique : pour une cosmétique plus écologique !

Julien Kaibeck est le cosmétologue belge à l’origine du slow cosmétique en privilégiant l’utilisation des produits naturels pour un cosmétique plus écologique. L’association slow cosmétique a été fondée en 2012 par lui-même pour un but non lucratif. Les produits naturels n’ont aucun composant qui risque de provoquer un effet indésirable sur notre corps sauf s’il n’est pas approprié.

Le slow cosmétique a pour fondement de consommer moins, mais mieux. Le fondateur a expliqué ce nouveau mode de consommation : moins, car un produit naturel pour différentes actions et mieux parce que toutes les formules sont à base d’ingrédients naturels.

Qu’est-ce que le slow cosmétique ?

Le slow cosmétique est une façon saine et naturelle de consommation pour les produits cosmétiques. Un mouvement pour sensibiliser les personnes à l’utilisation des produits naturels pour leur mise en beauté. Il a 4 principes fondamentaux :

– Le cosmétique écologique en utilisant les ingrédients naturels pour respecter l’environnement ;

– Le cosmétique sain pour respecter les êtres vivants de notre planète ;

– Le cosmétique intelligent pour les besoins de notre peau ;

– Le cosmétique raisonnable et accessible à tous pour un prix moins cher.

Les consommateurs cherchent ces 4 points essentiels avant d’acheter un produit. L’utilisation du slow cosmétique est pour tout le monde.

Quels sont les avantages du slow cosmétique ?

Le slow cosmétique a de nombreux avantages et peu d’inconvénients. En premier lieu, il respecte l’environnement avec moins de déchets déversés dans la nature. Ces déchets ne contiennent pas de formules polluantes qui sont nocives pour la nature.

Le but est de privilégier l’utilisation des ingrédients naturels pour les produits cosmétiques. De ce fait, les produits proposés sont meilleurs que ceux des industries conventionnelles.

Les produits cosmétiques du slow cosmétique sont moins chers. Vous avez la possibilité de faire une économie importante.

Comment se mettre au slow cosmétique ?

Un changement dans la vie quotidienne demande beaucoup d’efforts et de volonté également. Au début, on élimine tous les produits cosmétiques contenant des ingrédients dérivés du pétrole ou des plastiques ou de la silicone.

Ensuite, on vérifie quels produits on a plus besoin : opter pour des savons au lieu du gel douche, les lingettes lavables au lieu des cotons pour se démaquiller…

On adopte également une habitude quotidienne :

– Le matin : on se purifie avec de l’hydrolat ;

– Le soir : le démaquillage se fait avec une huile végétale neutre ;

– Le corps a besoin d’être hydraté avec de l’huile vierge d’avocat ou d’argan après une bonne douche.

Les produits de base du slow cosmétique sont l’aloe vera, beurre de karité, l’argile et les huiles essentielles.

Zoom sur les multiples usages de la pierre d’alun
Déo anti-transpirant : comment ça marche ?